Contact et rendez-vous

Pour toute question ou prise de rendez-vous, vous pouvez nous joindre au numéro de téléphone suivant :


+ 33 (0)6 72 24 37 80

 

Vous pouvez aussi nous adresser vos correspondances par voie postale :

 

SYNERGIE VIN® SARL

21 Avenue des Mondaults

33270 FLOIRAC

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.

Suivez nous sur     Facebook

Recommandez cette page sur :

Merci de votre visite

Vous êtes

à avoir visité notre site

depuis le 1er mai 2014

L'actualité de Synergie Vin http://www.lsa-conso.fr/dauvergne-et-ranvier-s-invitent-a-bordeaux,230277

http://www.rayon-boissons.com/Vins/Dauvergne-Ranvier-arrive-a-Bordeaux-41311

Rayon Boisson Mars 2016

Synergie Vin® est référencée par FRANCE AGRIMER dans le cadre de la circulaire 2011-05 d'aide aux diagnostic d'exploitation dans les caves particulières viticoles pour le volet Production.
http://www.franceagrimer.fr/filiere-vin-et-cidriculture/Vin/Aides/Aide-au-diagnostic-d-exploitation-dans-les-caves-particulieres-viticoles

Brèves

Notre avis sur 2014 dans la presse :

Souvenirs, souvenirs ...

Robert Parker sera à Bordeaux en cette première quinzaine de juin pour déguster les 2003 et surtout les 2013. deux mois après la semaine officielle des primeurs, alors que la campagne est bouclée et  au bilan sombre. Celle ci pourrait s'offrir une deuxième phase, se faire en deux temps avec une deuxième chance pour les 2013 qui seront les mieux notés. Des notes qui sortiraient donc certainement dans l'été, mais les acteurs de la mise en marché seront-ils alors à leurs affaires ?

Notre avis sur 2013 dans la presse :

Restez au fait de l’actualité

Sur cette page, vous serez tenus informés de l'actualité des vignobles, des actualités économiques et légales qui peuvent impacter le fonctionnement de votre entreprise. Nous proposerons par conséquent des entretiens d'audit et de conseil pour mieux vous accompagner dans la mise en place de ces nouvelles normes.

Tour approfondi du millésime 2014 en Primeur, 615 kilomètres et 460 vins plus loin, le millésime s'affiche sur le plaisir, un panier de fruits mûrs et frais, un joli grain de tannins tout en finesse et l'élégance qui détrône l'opulence. ...
Un joli millésime de consommateurs !

Photo de Synergie VIN.

 

Primeurs 2014, c'est parti !

Bordeaux des Blancs, transversal et melting-pots, un beau millésime de blancs

 

57 vins blancs à la dégustation, Millésime 2014, au CIVB à Bordeaux, le 12 février 2015

 

 

Mon coup de cœur !

Château Lestrille (Estelle Roumage) Entre 2 Mers : Excellent vin sur lequel je suis revenu à deux reprises tant le plaisir était au rendez vous !

Superbe aromatique, subtil et intense mélange de pêche blanche, de pâte de coing et de tilleul, palette que l’on retrouve en bouche avec persistance accentuée sur la pêche, un délice. Bouche délicate, pas dans l’opulence mais dans l’équilibre et la fraicheur, un vin printanier, très bel ensemble pur plaisir !

Les Plus aboutis

Château Landereau : Entre 2 Mers

Chêteau Turcaud Cuvée Majeure : Bordeaux (65% Sauvignon, 35% Sémillon)

Château Tour de Mirambeau : Bx (60% Sauvignon, 20 % Sémillon, 20 % Muscadelle

Château de Cérons : Graves

Château Lauduc Classic : Bx (80 % Sauvignon, 20% Sémillon)

Château Fontenille : E2M

De beaux vins

Château Lamothe Vincent

Dourthe N°1

Le Sartre

La Freynelle

Carbonnieux

Sainte Marie

Vins convenables

Reynier

Goudichaud

Grand Verdus

Haut Nouchet

Bonnet

Les Petits Arnauds

Roquetaillade Lagrange

Tour des Graves

Reynon

Marjosse

 

Je n’ai pas compris

Cuvée Clémence (Rolland Quancard)

Couhins

Roche Lalande

Vignol

Beauregard Ducourt

Millésime 2014 à Bordeaux, tout arrive à qui sait attendre.

 

Un millésime jaloux et parfois ravageur

 

Un millésime ou l’anachronique opposition rive droite, rive gauche retrouve du sens

 

Un millésime où la viticulture simpliste et systématique n’avait pas sa place

 

Un millésime tout en longueur au cycle interminable

 

Un millésime où il faut attendre septembre pour entrevoir des contraintes hydriques

 

Un millésime sauvé de la médiocrité par un été décalé sur septembre et désormais octobre

 

Un millésime où le cabernet sauvignon sortira vraisemblablement roi

 

Une qualité indiscutable en Pessac Léognan et médoc et très discutable pour une grande partie des Graves

 

Un millésime où la grêle n’a pas épargné tout le monde

 

Un millésime où Mildiou, Botrytis, cicadelles, folletage, dessèchement de rafles et pourriture acide perturbent l’ordre et les dates de ramassage

 

Un millésime où Bordeaux fera de bons vins et même de très bons en fonction des situations, terroirs et bien entendu de la gestion viticole

 

Après un hiver historiquement doux, 2014 débute avec de 10 à 15 jours d’avance. Le printemps est très rapidement et particulièrement arrosé mais cependant à des niveaux inférieurs à 2013. Un retour à des conditions plus avantageuses à la mi juin permet une floraison relativement groupée et homogène. Cependant l’avance de départ était à ce stade déjà comblée.

Dès la mi mai, ce qui caractérisera la saison s’installe, à savoir, une inscription dans un cycle orageux, avec des précipitations aléatoires, de la grêle et de l’instabilité et ceci perdure jusqu’à fin septembre, avec toutefois une pause salvatrice au régime d’Est sur une bonne partie de septembre.

La faible amplitude thermique, l’arrosage régulier et une somme de température relativement basse du 15 juillet à fin août, engendre un allongement du cycle, une pousse végétative continue et tardive, un développement des maladies, une synthèse des polyphénols relative et une véraison extrêmement étalée et tardive achevée toute fin août ou début septembre. Ceci confère également aux baies une dimension de 30 % supérieure à la moyenne des 5 derniers millésimes et une concentration en tannins et anthocyanes peu importante eu égard le poids des baies. De plus une certaine hétérogénéité est présente sur merlot dû à l’étalement de la véraison.

Cependant, le 28 août signe l’espoir fondé, avec un beau temps pérenne qui s’installe et qui en ce début d’octobre perdure. Fin septembre ne déroge pas à la règle de ce millésime jaloux et ravageur avec des épisodes de grêle très localisés et des précipitations orageuses qui comme durant l’été, arrosent principalement la rive droite et épargnent relativement la rive gauche.

Cette période de beau temps, avec une somme de température en septembre supérieure à celle de 2010 permet de concentrer les raisins et très progressivement de murir tannins des pellicules et de pépins. Les vignes les mieux préparées, les plus équilibrées montrent des contraintes hydriques dès début septembre très bénéfiques à la qualité, y compris rive droite, les maturations des merlots sont lentes mais atteintes et les acidités élevées au départ retrouvent des niveaux plus acceptables, le potentiel aromatique est là. Il était donc très important d’avoir un vignoble particulièrement équilibré et sain pour se permettre d’attendre suffisamment pour parfaire l’affinage de la trame tannique, sans risque de perte de fraicheur (vu les niveaux élevés de départ), en acceptant certes, une légère perte de volume.

Pour les cabernets francs, le jugement est plus mitigé, ils sont particulièrement touchés par les phénomènes de folletage qui compromet une pleine expression.

Quant aux Cabernets sauvignon, ils présentent des trames tanniques déjà très veloutées, avec un potentiel global très prometteur qui présage d’excellents jus.

Nous devrions donc avoir des vins avec une belle fraicheur, aromatiquement complexes, plus concentrés et aux trames plus abouties cependant rive gauche que rive droite.

 

Patrice Hateau

2014 c'est pas fini !
Folletage et dessèchement partiel de rafles : le résultat d'un été sans contrainte hydrique et d'une arrière saison subitement estivale et désormais balayée par un vent d'Est séchant.
Début septembre des Sémillons sur graves argileuses présentaient des symptômes (récoltés semaine dernière, flétris, aqueux et sans arômes) ainsi que des cabernets francs sur plateau argilo calcaire (désormais au stade raisins de corintes et totalement bloqués). Le phénomène s'amplifie depuis fin de semaine dernière, très répandu sur merlots (sur tous type de sols) avec des situations parfois irrémédiables. Les grappes ne sont plus ou peu alimentées, elles concentrent ce qu'elles ont avec des arômes évolués. Le phénomène est plus visible rive droite (plus arrosé durant l'été) mais pas absent de la rive gauche.<< Nouvelle zone de texte >>

Drosophile Suzuki, soyez vigilant

Le gouvernement vient d’entériner l’accord conclu en avril à l’interprofession des vins de Bordeaux qui fixe les délais en paiement.
 

Campagne primeurs 2013 acte 2

Le 30 août 2014, Parker sort ses notes sur les Bordeaux 2013 et bousculent les rangs ! Les grands du médoc prennent l'eau, Saint Emilion s'en sort bien et les blancs secs et liquoreux attirent les faveurs du critique.

 

http://www.thedrinksbusiness.com/2014/09/bordeaux-2013-reds-lose-out-to-whites-in-parker-scores/

 

Atmansoft lance Trésorerie Jour ®, le logiciel de trésorerie multi comptes bancaires : Prêt à l’emploi !

 

Sur le site www.tresorerie-jour.com :

 

* Découvrez une version de démonstration de tout le logiciel, sans téléchargement ! Il est compatible avec Isagri, Sage, etc.

* Constatez sa facilité de prise en main ; ce logiciel est sans paramétrage avec une aide en ligne intuitive !

* Abonnez-vous et soyez immédiatement opérationnel ou après une seule journée de formation !

 

Profitez de 5 % de remise consentie dans le cadre de notre étroit partenariat en rentrant le code promotionel Synergieweb dans le formulaire d'abonnement.

 

Primeurs 2013

Les impressions globales sur ce Millésime trés compliqué, jaloux et ravageur :

 

- Un millésime inégal, peu de réussite et pas de grand vin, des vins à boire rapidement, des vins à éviter, des absents, bref, presque tout existe et partout

- Des vins rouges légers, frais, gourmands tout en finesse pour les bonnes réussites, plus opulents, ronds et au touché de tanin soyeux pour les plus aboutis

- Des vins blancs secs et liquoreux plutôt réussis

- Pas de tendance probante en terme de réussite géographique en rouge, si ce n'est qu'il apparait que les graves sont globalement convenables et les Pauillac globalement décevants

- Certains vins sont dominés par une forte acidité, écrasés par le bois, englués par les tannins oenologiques qui coagulent à la dégustation, Quelques vins végétaux, moisis terreux, aux finales métalliques ou encore marqués acétate

- Il y avait fort longtemps que ces dégustations primeurs n'avaient pas proposé de vins à défauts comme il était possible d'en trouver quelques-uns cette année

 

1/ Ensemble convivial, trié sur le volet chez Thunevin :

75 vins de Bordeaux à la dégustation

De belles réussites sur Valandraud et même Virginie de Valandraud.

Je n'ai pas compris : Château Landat

 

2/ Tour du monde selon Michel Rolland à Beau Séjour Bécot mais avant tout, tour de Bordeaux (200 vins)

 

Les plus aboutis, Clos Saint Martin, Sansonnet, La Dominique, Fomplégade, Fontenille, Reignac et beau vin à Clément Pichon, Petit Faurie de Soutard

A noter la touche Michel Rolland qui fait beaucoup de bien à La Louvière

Je n'ai pas compris : Château La Clotte, Clos de Sarpe, Clarke.

3/ Tous les Pessac Léognan (ou presque !) à Malartic Lagravière

98 vins à la dégustation

En rouge :

Les plus aboutis : Smith Haut Lafitte, Seguin, Haut Bergey, Hannetot, Olivier

De beaux vins à D'alix, Baret, Baulos Charmes, Chevalier, Fieuzal, De France, Grandmaison, Haut Bacalan, Mancèdre, Clos Marsalette, Pape Clément et Roche Lalande

Je n'ai pas compris : Haut Nouchet, Haut Plantade, Jaulien, Pontet Caillou

 

En blanc :

Ressortent : Chevalier, Fieuzal, Larrivet Haut Brion, Olivier

 

4/ Les Graves au Palais de la Bourse (avec beaucoup de monde et 51 vins à la dégustation)

Les plus aboutis en rouge : Château de Beau Site, Crabitey, du Haut Maray, de Portets, Rougemont

En blanc : Chantegrive

5/ Collection d'Oenoconseil au Château Malleret

37 vins à la dégustation

Les plus aboutis : Poitevin, Tour Castillon, Andron et Château Meylan dont c'est le deuxième millésime et encore une réussite, à suivre impérativement

De beaux vins à Lafite Monteil, Beauséjour (Fronsac), Du Perrier, Fleur Le Mothe, Le Pey, D'Arcins, M de Malleret (Margaux), Le Cygne de Fonréaud (blanc)

 

Je n'ai pas compris : La Branne, Saint-Christoly, Croix du Trale, Charmant, La Bridane, Lestage

 

6/ Les Margaux font une sortie VIP à Marquis de Terme

 Les plus aboutis : Rauzan-Ségla, Marquis de Terme, et superbe vin pour Labégorce

De beaux vins à Giscours, Cantenac Brown et Angludet

 

Je n'ai pas compris : Desmirail, Ferrière, Monbrison, Siran

 

7/ Pauillac et Saint Estèphe au Château Lafont Rochet

De beaux vins à Grand Puy Lacoste, Lynch-Bages, Pichon Longueville Contesse De Lalande en Pauillac et Lafon-Rochet, De Pez en Saint Estèphe

 

Je n'ai pas compris : Croizet Bages, Pichon longueville, Ormes de Pez, Cos Labory

8/ Les Crus Bourgeois au Château d'Arsac

215 vins à la dégustation

Quelques uns des vins appréciés : Clauzet, Beau Site (St Estèphe), Paveil de Luze, Bellevue de Tayac, Loudenne, Maison Blanche (Médoc), La Cardonne

9/ Le Grand Cercle au palais de la Bourse

194 vins à la dégustation

Quelques-uns des vins grapillés et appréciés : Penin, Reignac, Haut Carles, Carteau Côtes Daugay, Pas de l'Ane, Trianon, De Lussac

10/ Les Lalande de Pomerol au Grand Hôtel de Bordeaux et beaucoup de monde

 

Les plus aboutis : Châteaux de Viaud, La Croix Romane, Perron, Garraud

Je n'ai pas compris : Jean de Gué, Des Annereaux, Vieux Chevrol

11/ Les Saint Emilion au Château La Dominique, la vie en rouge et des absents

Les plus aboutis : Châteaux Troplong Mondot, Figeac, La Dominique

De beaux vins à Franc Mayne, La Gaffelière, Grand Mayne, Balestard La Tonnelle

Je n'ai pas compris : Cap de Mourlin, Dassault, Tour Figeac

 

12/ Les Pomerol au Château Gazin et trop de bois autour

Le plus abouti : Château Beauregard

Je n'ai pas compris : La Cabanne, La Pointe

13/ La Gappe de Derenoncourt Consultants au Château la Gaffelière

70 vins à la dégustation

Les plus aboutis : Château Lamartre (2ième millésime vinifié par leurs soins et 2ième réusitte, vignerons de passion à suivre absolument) et Château de Candale

De beaux vins à Claud bellevue, Edmus, Capet-Guillier, Lucia, Clos Vieux Taillefer

Je n'ai pas compris : Vrai Canon Bouché, Haut Nouchet, Moulin à Vent et Bel Air (Pomerol)